Torticolis

**Remplissez une évaluation en ligne gratuite avec notre partenaire Clinique IDN et obtenez une consultation sans frais.**


traitement torticolisIl existe différents types de torticolis : le torticolis aigu, le torticolis traumatique, le torticolis spasmodique et le torticolis congénital.

Torticolis aigu

Le torticolis aigu a plusieurs causes, mais la plus fréquente se nomme subluxation vertébrale. Les subluxations se présentent comme des anomalies du mouvement normal et/ou de l'alignement idéal de certaines vertèbres. Ceci entraîne une altération de la communication entre le système nerveux et les autres systèmes du corps. Ce syndrome amène une contraction réflexe des muscles du cou. Cet effet de coincement provient généralement d'un faux mouvement ou d'une mauvaise posture.

Torticolis traumatique

Le torticolis traumatique apparaît suite à un accident. Dans ce type de torticolis, il est important de détecter la présence de fractures ou de dislocations des vertèbres du cou.

Torticolis spasmodique

L'origine du torticolis spasmodique est mal connue. On le reconnaît par des spasmes sévères et douloureux des muscles d'un seul côté du cou. Il n'implique généralement pas de faux mouvement ni de mauvaise posture.

Torticolis congénital

Le torticolis congénital est généralement présent dès la naissance (4 enfants sur 1 000 en sont atteints). Il peut être causé par un traumatisme des muscles du cou, une lésion du système nerveux ou une anomalie osseuse. Ce type de torticolis peut aussi être causé par une position exceptionnelle de l'enfant dans l'utérus.

Conséquences à court et à long terme

La présence de torticolis est un signe qu'il y a une dysfonction dans l'interaction entre les systèmes nerveux, musculaire et squelettique. Si le système nerveux n'est pas en mesure de communiquer avec les structures qu'il innerve, il en résulte une augmentation de la tension musculaire. C'est un mécanisme de protection que le système nerveux met en place afin d'éviter une blessure plus importante. Ce spasme musculaire se traduit par de la douleur, de l'inflammation et une diminution des amplitudes de mouvement du cou.

À long terme, un torticolis mal traité peut causer une augmentation significative de la sévérité des subluxations vertébrales. Ceci pourrait prédisposer à des maux de tête, des difficultés respiratoires, des engourdissements dans les bras, des pertes d'équilibre et/ou de l'arthrose (un vieillissement prématuré des articulations).

L'approche chiropratique

Le chiropraticien est habilité à diagnostiquer le type de torticolis qui vous afflige. Un examen de la problématique cervicale est essentiel. Si le torticolis est causé par des éléments hors du champ de pratique du chiropraticien, celui-ci vous dirigera vers le spécialiste le plus approprié pour votre condition.



L'approche chiropratique vise à diminuer le spasme musculaire, la douleur et l'inflammation. Le traitement vise à augmenter la mobilité et à rééduquer les systèmes nerveux, musculaire et squelettique.

Chiropratique Brossard - Dr Louis Lapointe, Dre Mylene Lemair, Dr Sébastien Tessier
2126, avenue Victoria, suite 207 - Greenfield Park (Qc) J4V 1M9 - (450) 671-9119 ou (450) 812-2841
 

DOS - SCIATIQUE - MAUX DE TÊTE - OTITE - BURSITE/TENDINITE - TUNNEL CARPIEN - COUDEÉPAULETORTICOLISPIEDHERNIE DISCALE

 

Suivez Chiropratique Brossard sur